La vieillesse, un naufrage?

Publié le par Olga Trostiansky

Je vous invite à participer au prochain Café femmes que j’organise avec l’Assemblée des femmes, le 20 septembre prochain. Les femmes de l'association La Maison des Babayagas de Montreuil viendront nous parler de leur projet de maison de retraite autogérée, écologique, solidaire et citoyenne.

Chaque pensionnaire y aura son lieu personnel, préservant son intimité, mais participera pleinement à la vie de la maison. Les Babayagas gèreront leur maison elles-mêmes, elles seront très actives dans le quartier en mettant leur expérience au service des habitants (soutien scolaire, alphabétisation par exemple) et en participant aux activités culturelles.
Et cette maison sera écologique, construite en matériaux propres et avec des panneaux solaires pour l’eau chaude…logo-Babayagas.jpg

Rendez-vous le 20 septembre à 19h à la Librairie l’Île lettrée,  89, boulevard Magenta (10e), pour découvrir ce formidable projet.

Publié dans femmes

Commenter cet article

KARIM X 06/10/2007 01:19

Mais c'est un très beau rêve que tu as toujours fait papyfol !Et sais-tu seulement qu'il pourrait même peut-être devenir enfin réalité ? Une maison de retraite pour séniors gays existe déjà à Berlin, entre autres... Et pourquoi pas dans le X ème à Paris ? L'homophobie existe aussi en maison de retraite, et la première génération d'homosexuel(lles) qui n'a pas eu à cacher ses orientations, ses préférences, arrive maintenant à un âge proche de la retraite, et rien n'a été fait pour les accueillir jusqu'à maintenant. Quand à savoir si ces dames et ces messieurs souhaiteront vivrent en mixité, ... l'avenir nous le dira. Toi tu préfèrerais plutôt l'unisexe, si j'ai bien compris...;-)))KARIM X

papyfol 05/10/2007 20:32

Chouette !! moi j'ai toujours rêvé d'une maison de retraire exclusivement réservée aux gays, masculins cela s'entend et de préférence ...non allez je m'égare !!  Et puis quoi encore ?? C'est cela les projets que vous avez dans le 10ème ?? Créer encore un peu plus de ghetto, sous couvert d'action sociale... c'est profondément choquant et certaines personnes au sein du PS dérivent gravement. comme ci le lien scandaleux qui a été fait sur ce site entre la propreté et les communeautés ne suffisaient pas. Je suis profodément outré par cette idée.

jacqueline 05/10/2007 15:27

cela n'a sans doute rien à voir, mais les centres d'hébergement d'urgence ne sont pas des lieux mixtes et cela n'a jamais dérangé personne.personne n'interdit que ces lieux de retraite soient mixtes.le principal est de retenir le concept : un lieu où les personnes qui ne souhaitent pas aller dans une maison de retraite et qui se sentent isolées en restant chez elles seules, même avec une personne qui passe de temps en temps à domicile, ait un lieu de solidarité.Ce type d'espace pour les personnes âgées nous manquent à Paris et pourquoi ne serions pas innovant dans le 10è?

ELC 05/10/2007 10:13

Je ne pense pas que Karim soit de mauvaise foi.L'objectif de cette association est tout à fait louable, ce qui pose problème à un élu de la République et d'autant plus à un socialiste ce sont les critères de sélection à l'entrée de cette maison de retraite. A ma connaissance, il n'est pas nécessaire de créer une maison de retraite pour aller donner des cours d'alphabétisation dans les quartiers, le tissu associatif est très riche à Montreuil.Ce n'est pas n'importe qui qui entre chez les Babayagas et c'est là tout le problème. Au lieu de participer à la construction de lieux d'accueil mixtes, qui font tant défaut aux personnes âgées, les collectivités devraient verser l'argent public à ce type de structure? (Ne nous leurrons pas, l'autonomie est toute relative, il y aura toujours des frais d'investissement et de fonctionnement)D'ailleurs le projet a au moins quatre ans et il n'a toujours pas été ouvert, pourquoi?

juliensorel75 05/10/2007 09:35

Karim, penses-tu vraiment que des vieilles dames de 80 ans qui vont donner des cours d'alphabétisation dans les quartiers, c'est du communautarisme et de l'intégrisme? N'es-tu pas un peu de mauvaise foi?