Eau de Vichy et pain dur au menu des cantines pour les enfants sans-papiers ?

Publié le par Olga Trostiansky

petain-copie-4.jpgMais quelles sont donc ces pratiques vichystes qui consistent pour un inspecteur d’académie à demander aux chefs d’établissement de transmettre la liste des enfants sans-papiers ?

La communauté éducative du Haut-Rhin est scandalisée par un courriel envoyé ce lundi par l’Inspection académique à 850 directeurs d'écoles élémentaires pour qu’ils procèdent à une telle recension. Face au tollé, les autorités hiérarchiques ont rejeté la faute sur le seul inspecteur d’académie auteur du mail ; le ministre Xavier Darcos qualifie cette initiative d’ « erreur »…

Il n’empêche : quand bien même aucune consigne n’aurait été donnée, l’ordre donné aux préfets par Brice Hortefeux de faire du chiffre, les rafles régulièrement organisées à Paris comme ailleurs en France, devant les écoles, au sortir des bouches de métro, ce climat délétère entretenu par le gouvernement ne peut qu’inciter quelques Papon en herbe à prendre les devants.

Heureusement, les enseignants, les parents d’élèves, les associations, la gauche toute entière sont vigilants et sans cesse en alerte. En ligne de mire : le projet de loi relatif à la maîtrise de l'immigration.

Commenter cet article