Propreté : le fim du Conseil de la jeunesse du 10e

Publié le par Olga Trostiansky

 

Publié dans 10ème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline 12/10/2007 00:32

Lorsqu'on découvre ce magnifique document, on ne peut douter un instant que le conseil de la jeunesse du 10e est une grande réussite. Une petite voix me dit que ces jeunes sont bien partis. C'est sur eux que nous devons fonder nos espoirs, nos utopies. Bravo à toi Olga et surtout bravo à eux. Caroline

lionel 10/10/2007 18:08

J'ai découvert ce film sur le site des Villes amies des enfants de l'UNICEF. Bravo Olga pour avoir conduit ce formidable projet!

marianne 08/10/2007 21:35

Violà un document qui pourrait être diffusé dans les écoles de l'arrondisement.En ce qui concerne la propreté dans l'arrondissement, il ne sera guère possible d'améliorer la situation sans moyens supplémentaires. Il faudra en effet renégocier les moyens et les répartir différemment sur les arrondissements.Il faudra aussi travailler davantage avec d'autres services et institutions.Je pense par exemple à la RATP ( abords des stations) , hôpitaux; réfléchir également lorsqu'on implante un nouvel équipement ( entretien , gêne éventuelle pour le nettoiement) et également impliquer davantage les habitants en commençant par être très attentifs à leurs remarques. N'oublions pas qu'ils sont les premiers utilisateurs et observateurs. Olga souhaitant être davantage à l'écoute de ses concitoyens, on peut donc espérer un mieux dans la prochaine mandature.

Karim 07/10/2007 21:49

Je trouve très bien fait et très intéressant ce film réalisé par le Conseil de la Jeunesse du 10°. Il est prometteur et nous propose de nombreuses pistes à mettre en pratique.D'autant plus que la propreté de notre arrondissement est un sujet douloureux, et qui sera sûrement un enjeu majeur de l'élection municipale à  venir.D'ailleurs de nombreux militants l'ont soulignés dans leurs questions aux deux candidats lors de la dernière l'AG du 3.J'ai été convaincu par les réponses d'Olga. Comme celle de la  renégociation avec la Mairie de Paris des budgets et effectifs affectés non plus en fonction du nombre d'habitants, mais d'autres indicateurs, comme le nombre de pesonnes qui transitent par notre arrondissement du fait de la présence de deux gares, du canal, et d'autres espaces de vie.