les soutiens du jour

Publié le par Olga Trostiansky

fleur___l__endroit.jpgLucile Bertin :  Il y a urgence à rénover en profondeur le parti socialiste. La rénovation doit s’accomplir tous les jours, ici et maintenant.

Olga Trostiansky, par sa personnalité, son expérience, sa méthode, la mettra en marche dans notre rue, dans notre quartier.

Olga Trostiansky n’est pas un produit d’appareil, elle a forgé ses convictions au fil de sa vie et de ses expériences, dans l’entreprise pendant plus de quinze ans, à la Mairie de Paris depuis 2001, dans sa vie de femme, de mère, d’habitante, de citoyenne.

Les associations, les militants, les habitants seront ses premiers interlocuteurs et le 10ème pourra devenir l’emblème d’un socialisme rénové et victorieux.

Elisabeth Carteron : Responsable d’une association de quartier sur le secteur de Barbès depuis 2001 et membre de l’équipe d’animation du conseil de quartier Lariboisière, j’ai souvent rencontré les élus et participé à de nombreuses réunions. Olga Trostiansky a été une interlocutrice privilégiée pour faire avancer nos propositions et répondre aux demandes d’habitants du quartier.

J’ai pu apprécier sa mobilisation, son énergie et la liberté totale qu’elle a laissé à notre équipe dans le choix des thèmes, des intervenants, de l’ordre du jour.

J’ai fait partie du groupe d’habitants qui après les municipales de 2001 a élaboré la Charte des conseils de quartier, accouchement difficile car ce n’était pas dans les habitudes du 10ème.

Il faut aller plus loin dans la démocratie locale, ne pas confondre écoute et information avec concertation. Olga nous a souvent aidés, pour certains dossiers comme le Louxor. Avec simplicité, sans excès de hiérarchie ni de pouvoir et avec efficacité. C’est ce qu’attendent les habitants d’un-e élu-e local-e.  

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article