les soutiens du jour

Publié le par Olga Trostiansky

fleur___l__endroit.jpgClaire Suchet : Olga Trostiansky habite le X° et écoute ses habitants, elle est volontaire, capable de mobiliser les énergies individuelles et collectives, elle est prête aux changements et cherche le rassemblement des compétences pour définir des orientations et des solutions audacieuses, elle est efficace et a fait ses preuves comme adjointe de Bertrand Delanoé. Elle saura défendre les projets du 10ème à l'Hôtel de Ville.

Patricia de Aquino (Secrétaire générale de Rénover maintenant 75 ) : Pourquoi Olga ?

Tout d’abord parce qu’il faut être crédible : on ne peut pas défendre la parité et ne pas la mettre en oeuvre concrètement. A fortiori à Paris, ville vitrine pour la France et pour le monde. Il est de notre responsabilité d’y être exemplaires, peut-être plus qu’ailleurs...

Et quand on a la chance d’avoir une candidate avec les qualités d’Olga, pourquoi s’en priver ? Il faut au contraire, saisir l’occasion de faire ce qu’on dit.

Olga est une militante de terrain, habitante du 10e, et expérimentée malgré son jeune âge. Qui pourrait imaginer qu’après son bilan en tant qu’adjointe au maire de Paris, Olga ne ferait pas une excellente maire d’arrondissement ?

Plus que d’autres, davantage investis dans " l’appareil du parti ", Olga est l’élue de proximité dont le 10e a besoin pour poursuivre le développement de la démocratie participative que Bertrand Delanoë a initiée.

Olga nous arrive du privé, se distinguant ainsi de la majorité des cadres socialistes souvent sortis du même moule. Ni fonctionnaire, ni professionnelle des cabinets, elle nous apporte un autre état d’esprit face aux enjeux que doit relever la gauche aujourd’hui.

Olga est dans le vrai, elle inspire confiance : elle te regarde dans les yeux quand elle parle, elle écoute et interroge quand elle doute ou ne sait pas.

Volontaire et obstinée, Olga a l’intelligence de l’humour et l’opiniâtreté de l’intelligence. En plus, elle est radieuse. Que demander de plus ?

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article