les femmes innovent

Publié le par Olga Trostiansky

"Futuribles" une revue de réflexion et d'analyse sur liberte.jpgles "futurs possibles". Cette revue publie ce mois-ci un article d'Annie Battle : "Construire l'avenir avec les femmes. Les femmes agents de transformation, moteurs d'innovation". En voici le résumé fait par la revue : "L'accession des femmes à des niveaux de décision importants et visibles provoque des réactions contradictoires, entre espoir et méfiance. Annie Batlle n'aborde pas ici la question de l'accès des femmes au pouvoir en termes de parité ou d'équité, mais s'interroge sur ce que peut apporter leur présence croissante dans le monde économique, social ou politique. Se comportent-elles de la même façon que leurs collègues masculins ? Sont-elles aussi performantes ? Sont-elles novatrices ? , L'auteur, se fondant sur diverses enquêtes menées antérieurement et sur une littérature récente (abondante) sur la place des femmes, analyse les comportements des femmes qu'elle a côtoyées ou interviewées, les témoignages masculins et féminins recueillis, les études et les données disponibles. Selon elle, les femmes se révèlent en majorité porteuses de changement : non parce qu'elles sont biologiquement différentes mais parce qu'elles ont, de gré ou de force, vécu dans des univers différents, exercé d'autres responsabilités, engrangé d'autres expériences, subi d'autres conditionnements et développé une culture différente de celle des hommes. Certes, les femmes ne constituent pas un groupe homogène : elles diffèrent en fonction de leur histoire, de leur milieu, de leur caractère et de leur génération. Mais tout en étant aussi intelligentes et ambitieuses que les hommes, et capables d'acquérir les mêmes compétences, elles sont aujourd'hui animées par des priorités et des attentes souvent différentes de celles des habitués masculins du pouvoir. Selon Annie Batlle, ce n'est pas la féminisation en tant que telle mais la mixité des approches qui peut renouveler un modèle masculin qui a fait certes ses preuves, mais aussi son temps." Je vous laisse y voir, ou non, un rapport avec l'actualité politique de notre arrondissement! Au dela du sourire, je tiens à préciser que mon attachement à la parité ne tient pas aux qualités intrinsèques que l'on pourrait trouver aux femmes mais à un refus viscéral des inégalités et des discrimminations.

Publié dans femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article