La lutte des classes n’est pas morte !

Publié le par Olga Trostiansky

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, deux sociologues inspirés par les travaux de Pierre Bourdieu, présentent ce soir à L’Île Lettrée, cette librairie près de la gare de l’Est que je cite souvent sur mon blog, leur passionnant essai intitulé « Les ghettos du gotha. Comment la bourgeoisie défend ses espaces », qui vient de paraître aux éditions du Seuil. Fins observateurs de la bourgeoisie parisienne et de la proche banlieue (i.e. Neuilly), ils en décrivent tous les us et coutumes : enracinement dans un Ouest parisien qu’il faut protéger de toute intrusion (haro sur les HLM !), fréquentation de cercles de sociabilité très fermés, etc.
 
Si vous souhaitez les rencontrer, rendez-vous donc à 19h15 au 89, boulevard Magenta.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article