Non au fichage des élèves!

Publié le par Olga Trostiansky

J’ai dénoncé à plusieurs reprises sur mon blog la funeste loi de prévention de la délinquance du 5 mars 2007, qui fait du maire le grand ordonnateur de la politique de prévention, lui permettant d’obtenir des informations personnelles sur les familles au même titre que les travailleurs sociaux.

Une pétition circule actuellement sur le net pour alerter l’opinion sur la « base élèves » mise en place fin 2004, en toute discrétion. Cette base de données, qui contient des données nominatives sur le parcours scolaire de chaque élève, est accessible non seulement par toute la hiérarchie de l’Education nationale, mais potentiellement aussi par le maire, du fait de ses nouvelles prérogatives.
Même si sous la pression des parents d’élèves la référence à la nationalité a été supprimée (mais pas le lieu de naissance), on peut hélas s’alarmer que la base soit un nouvel outil de la politique discriminatoire du gouvernement ou de fonctionnaires trop zélés. Les familles sans-papiers sont ainsi directement dans la ligne de mire…
 
Je vous invite à signer la pétition en ligne demandant le retrait de la « base élèves ». Nous sommes déjà 16.500 à l’avoir fait. L’exemple de la pétition « Pas de zéro de conduite pour les enfants de moins de 3 ans » a montré qu’une mobilisation massive des internautes peut produire des effets.

Publié dans familles

Commenter cet article