Hommage aux morts de la rue

Publié le par Olga Trostiansky

J'ai participé hier à l'hommage organisé pour les personnes sans domicile mortes récemment en Île-de-France à l'initiative du Collectif les Morts de la Rue. Cette manifestation revêtait pour moi une signification particulière, puisque la première démarche publique que j'ai effectuée en prenant fonction dans ma délégation d'adjointe au Maire de Paris chargée de la solidarité, de la famille et de la lutte contre l'exclusion a été de participer à la cérémonie organisée dans le quartier des Halles en mémoire de Patrick le Ch'ti, mort dans la rue.

J'ai pu prendre ainsi conscience de la nécessité absolue d'organiser des manifestations en hommage aux morts de la rue : elle permettent de rendre à ces personnes leur dignité, de les réintégrer dans la société, à leurs proches de se recueillir, mais aussi de faire émerger la prise de conscience collective que la vie à la rue est intolérable car elle réduit dramatiquement l'espérance de vie des personnes.

C'est pourquoi, nous devons tout faire pour éviter aux plus vulnérables de se retrouver à la rue et aider les personnes à trouver leur place dans la société en créant les logements nécessaires et en développant des actions d'insertion qui favorisent le retour à l'autonomie de tous.

Publié dans Insertion

Commenter cet article