Le retour du Conseil de Paris

Publié le par Olga Trostiansky

Le Conseil de Paris était de retour lundi et mardi, avec un débat passionnant sur le SDRIF. Cet acronyme étrange cache le schéma directeur pour la région Ile-de-France, c'est à dire un document qui prévoit et encadre le développement de la région pour les 15 prochaines années. Chaque département devait formellement donner son avis et c'est dans ce cadre que nous avons débattu. Nous connaissions déjà les orientations de ce texte qui a été préparé avec les collectivités concernées et un grand nombre de partenaires. Voici la présentation des objectifs faite par la région elle-même sur le site consacré au SDRIF : "Le rapport du projet de SDRIF s’adosse ... aux trois défis majeurs que représentent aujourd’hui la cohésion sociale et territoriale, l’anticipation du changement climatique et du renchérissement des coûts énergétiques, ainsi que le rayonnement international de la métropole. Ces défis sont déclinés en « cinq objectifs pour un développement durable de l’Ile-de-France », au premier rang desquels figure la nécessité d’augmenter significativement l’effort régional de construction de logements : il s’agit ainsi de passer de moins de 40 000 logements actuellement construits par an à 60 000 logements construits chaque année, soit 1,5 million de logements à l’horizon 2030. Le développement d’équipements et de service de qualité, la valorisation des ressources naturelles et l’accès à un environnement préservé, le dynamisme économique et international de la métropole, ainsi que la mise en œuvre d’une nouvelle politique des transports complètent cette déclinaison en objectifs stratégiques". Le débat était d'autant plus passionnant qu'il avait pour la droite parisienne un enjeu de taille : reprendre la main en Ile-de-France. Comme cela ne semble pas passer par les urnes, ils semblent être à la recherche d'une nouvelle forme d'institution qui pourrait être imposée par la loi : nous verrons dans les prochains mois ce que cela pourra bien donner. Le débat institutionnel lancé, sans concertation aucune, par Nicolas Sarkozy la semaine dernière ne plaira peut être pas à tous les élus de droite franciliens : beaucoup d'entre eux ont commencé à travailler avec la municipalité parisienne, à mener des projets très concrets. A titre d'exemple, Jean Pierre Caffet, adjoint en charge de l'urbanisme, nous a expliqué que près de 50 réunions avaient été menées avec la Mairie de Saint Mandé sur les travaux de voierie et les amanagements urbains. A gauche, nous nous sommes satisfait d'être inclus dans ce schéma, dont nous partageons bien sur tous les objectifs, et d'y avoir travaillé comme une collectivité normale avec les villes et départements qui nous entourent. Cela peut sembler peu de choses, mais c'était la première fois ! Parmi les nombreux projets du schéma directeur, beaucoup concernent Paris et la "zone dense" qui constitue la première couronne. Aux dernières nouvelles, le Premier Ministre a demandé par courrier à Jean Paul Huchon, Président de la Région, de ne pas lancer l'enquête publique qui précède l'adoption du schéma directeur. De grandes batailles en perspectives....

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article