rénover la vie politique : le mandat unique

Publié le par Olga Trostiansky

Malgrè la passion qu'ont suscité les dernières campagnes électorales, l'air est à la rénovation dans la vie politique. Au parti socialiste, nous en avons déjà parlé, mais aussi dans l'ensemble de la vie publique. Pourtant, il est un sujet sur lequel on entend peu les augustes personnalités qui réfléchissent aux modes de représentation des Français :  le mandat unique. Seulement 46 des députés élus en juin exercent uniquement ce mandat. Les autres sont également maires, président de structure intercommunale, conseillers généraux ou régionaux... L'absentéisme à l'Assemblée est inévitable, tout comme la confiscation des pouvoirs locaux par l'administration ou/et les cabinets politiques.

Le mandat unique ouvrirait la porte à de nouvelles générations, à des femmes. Il permettrait à la démocratie locale de s'exercer réellement. Il me semble également être un bon moyen de rendre de la crédibilité aux élus en clarifiant les compétences de chacun. 

Outre le mandat unique, il me semble que le non-cumul des mandats dans le temps est également un gage de bonne santé démocratique. Peut-on vraiment croire à un engagement total, à une capacité d'innovation et de réaction intacte lorsque les mêmes fonctions sont exercées durant 15 ou 20 ans?

 

 Marion Paoletti a publlié à ce sujet une excellent "rebond" dans le Libération du 2 aout. Je vous invite à y réfléchir. 

Publié dans politique

Commenter cet article

justine belfora 29/08/2007 11:22

Je suis a d'accord avec vous mais plutôt sur le fait que cela va permettre a plus de monde d'être en politique et que ce ne soit pas tout le temps les mêmes.