31 élèves par classe en primaire, est-ce acceptable ?

Publié le par Olga Trostiansky

J’ai rendu visite ce matin aux parents et aux personnels de l’école Belzunce, très mobilisés dans le cadre du réseau Education sans frontières. La rentrée est toujours un moment émouvant pour les parents et les enfants : il faut se séparer à nouveau après deux mois passés en famille, on découvre le professeur et ses nouveaux camarades … et hélas depuis trois ans maintenant on compte les familles manquantes, expulsées pendant l’été.

Autre sujet de préoccupation cette rentrée à Belzunce : le nouveau directeur nous a appris que l’école a cette rentrée un effectif de 223 enfants. Or il en faudrait un de plus pour qu’une nouvelle classe puisse ouvrir. Avec 31 élèves par classe (hors CP), le seuil de l’intolérable a été franchi. Je crois savoir que l’école des Récollets, également dans le 10e, connaît la même difficulté.

Nous ne relâcherons pas la pression pour que le Rectorat constente à ouvrir une classe dans chacune de ces deux écoles et permette ainsi aux enseignants de travailler et aux enfants d’apprendre dans de meilleures conditions les conditions.

Publié dans 10ème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

karine TEFFO 05/09/2007 08:59

Oui nos enfants ont le droit d'avoir les meilleures conditions possibles pour étudier. Professeur au Lycée, j'accueille 32 élèves en seconde.C'est difficile de se concentrer sur leurs difficultés. Alors  plus de 30 en primaire, c'est effectivement inacceptable.
Inacceptable aussi la différence de traitement avec l'école privée (sous contrat donc régie par l'Education Nationale) du quartier qui enregistre des effectifs inférieurs à 25 élèves par classe en élémentaire, ce qui logiquement devrait entrainer (selon les critères du Rectorat) une suppression de classe.Ce n'est pas le cas !
Les effectifs vers le public augmentent plus dans le quartier que ceux pour l'école privée.C'est la preuve que notre école publique est performante et que les parisiens du 10° y sont attachés.
Laissez nos enfants respirer dans leur classe !!!
Karine TEFFO, FCPE Belzunce, RESF Paris 10°