ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES : NICOLAS SARKOZY PEUT MIEUX FAIRE

Publié le par Olga Trostiansky

 

Communiqué de presse - 5 avril 2012 

    

 

ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES :

NICOLAS SARKOZY PEUT MIEUX FAIRE

 

      

Nicolas Sarkozy a dévoilé aujourd’hui 32 propositions en vue de l’élection présidentielle. Une seule concerne spécifiquement l’égalité entre les femmes et les hommes : la création de 200 000 places de gardes d’enfants supplémentaires.

Pour améliorer les conditions d’emploi des femmes et les conditions de vie de tous les parents, il est indispensable de développer l’accueil des jeunes enfants. Le Laboratoire de l’égalité salue donc cette initiative. Toutefois, cette seule mesure ne saurait répondre aux inégalités qui subsistent en France.

 

Comment réduire les différences de salaires entre les hommes et les femmes ? Comment atteindre la parité dans les instances démocratiques et dans les instances dirigeantes des entreprises et des syndicats ? Comment aider les femmes qui cumulent CDD à répétition, horaires atypiques et situation de monoparentalité ? Comment améliorer les retraites des femmes ? Comment permettre aux pères de s’impliquer dans la vie familiale ? Comment lutter contre les stéréotypes sexistes ?

 

Sur tous ces points, le Pacte pour l’égalité porté par le Laboratoire de l’égalité apporte des réponses concrètes. Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon et François Hollande l’ont déjà signé.

 

Nous invitons M. Sarkozy à discuter ensemble de ces propositions. Il répondrait ainsi à une attente forte des Françaises et des Français : 60 % d’entre eux considèrent que l’égalité entre les femmes et les hommes doit constituer une priorité des candidat-e-s à l’élection présidentielle de 2012, selon une enquête récente réalisée par Mediaprism Group pour le Laboratoire de l’égalité.

    

Le Pacte pour l’égalité proposé à la signature des candidat-e-s à l’élection présidentielle décline en quatre thématiques des mesures emblématiques, parmi lesquelles :

 

1. Sur la parité et l’accès des femmes aux responsabilités, le Laboratoire de l’égalité demande :

 - de réserver le financement aux partis politiques qui respectent les règles de parité ;

- de légiférer sur la parité dans toutes les instances de décision publiques et privées.

 

2. Sur l’égalité salariale et la lutte contre la précarité dans le travail, le Laboratoire de l’égalité demande :

 - de faire de l’égalité salariale une priorité nationale à l’image de la sécurité routière, avec un objectif de baisse de l’écart moyen de 10 points en 10 ans ;

- de pénaliser le recours au temps partiel subi.

 

3. Sur la valorisation de l’implication des pères et la conciliation des temps de vie, le Laboratoire de l’égalité demande :

 - la création de 500 000 places d’accueil des jeunes enfants en cinq ans ;

- la transformation du congé parental en un congé plus court, mieux rémunéré et partagé obligatoirement par les deux parents.

 

4. Sur le partage d’une culture de l’égalité, le Laboratoire de l’égalité demande :

 - de lutter contre les stéréotypes sexistes dès le plus jeune âge et de former le personnel éducatif ;

- de lancer une campagne d’intérêt général sur la lutte contre les stéréotypes de genre.

 

 

 

 

Le Laboratoire de l’égalité rassemble 750 hommes et femmes qui partagent une culture commune de l’égalité. Tous, quelle que soit leur sensibilité politique, sont déterminés à mobiliser des moyens pour obtenir une mise en oeuvre effective de l’égalité professionnelle. Les membres sont issus de différentes sphères : associations, entreprises, réseaux de femmes, fonction publique, syndicats, monde politique, recherche, médias, blogosphère…

 

 

www.laboratoiredelegalite.org

www.facebook.com/laboratoire.egalite

https://twitter.com/#!/Laboegalite

Publié dans femmes

Commenter cet article