LETTRE AU PREMIER MINISTRE

Publié le par Olga Trostiansky

 

 
 

 

Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes
 
      Association Loi 1901
         ONG en statut consultatif avec l’ECOSOC des Nations Unies

 

EGALITÉ DES CHANCES ET DES DROITS POUR TOUTES LES FEMMES
EN FRANCE, EN EUROPE, DANS LE MONDE

 

 

Paris, le 10 mars 2011
 
 

Monsieur le Premier Ministre,

 

La CLEF rassemble plus de 80 associations féminines et féministes et porte l’idéal d’égalité entre femmes et hommes au niveau local, français, européen et international. A ce titre, nous travaillons régulièrement avec les agents de l’Etat et les ministres en place. Ma nomination en tant que Présidente de la CLEF au sein de l’observatoire de la Parité a constitué une reconnaissance du travail associatif collectif dont nous sommes très fières.

  Les propos de Chantal Brunel, Présidente de l’Observatoire de la Parité, relatif au traitement des migrants, nous semblent incompatibles avec les valeurs d’humanisme et de progrès portées par les associations membres de la CLEF. Nous tenions par le présent courrier à vous faire part de notre profond désaccord avec ces allégations qui, tenues le 8 mars, ne sauraient engager les membres de l’Observatoire de la Parité et tendent à décrédibiliser cette instance.

 Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre en l’expression de ma  considération distinguée.

  
 
 
                                                                            Olga TROSTIANSKY
                                                                            
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article