Tunisie : pas de démocratie sans les femmes !

Publié le par Olga Trostiansky

Paris, le 24/01/11

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CLEF

Tunisie : pas de démocratie sans les femmes !

 

 

 

 

 

 

 

La Coordination française pour le Lobby européen des femmes, qui regroupe plus de 80 associations féminines et féministes, apporte son soutien à l’Association tunisienne des femmes démocrates et à l’ensemble des associations engagées, en Tunisie ou dans la diaspora, dans la réforme de leur pays.

 

La Tunisie a besoin de ses femmes pour construire un pouvoir démocratique car il ne peut y avoir de démocratie sans reconnaissance des droits des femmes et de l’égalité entre les sexes, à tous les niveaux.

 

La résolution 1325 du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies

adoptée le 31 octobre 2000 demande d’ailleurs à tous les pays en crise d’associer les femmes à la résolution des conflits ; force est de constater que les nouveaux responsables du pays n’accordent pas beaucoup de place aux femmes : trois femmes ministres ou secrétaires d’Etat sur 41 dans le gouvernement provisoire de Mohamed Ghannouchi ! La CLEF s'inquiète légitimement des droits des femmes tunisiennes.

 

Par ailleurs, les avancées démocratiques en Tunisie doivent protéger les droits des femmes : la reconnaissance pleine et entière de la citoyenneté, le droit à l’IVG, institué en 1973, la liberté de ne pas porter le voile… Ces droits doivent être défendus, promus, élargis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article